Fil de navigation

L'église Saint-Jean l'Évangéliste

de Saint-Jean-Lasseille

 

 

L’église de Saint-Jean-Lasseille a été fondée au IXème siècle par le moine Sentimir de l’abbaye bénédictine de Saint-Génis-des-Fontaines. Mentionnée dans un précepte de Louis le Pieux datant de 819, le moine de Saint-Génis-des-Fontaines y fit construire la chapelle. Les terres de Saint-Jean-Lasseille étaient alors exploitées par les moines de l’abbaye qui venaient cultiver entre autre la vigne et l’olivier.

Parce que la lumière du soleil levant était le symbole de la résurrection du Christ, l’église fut orientée vers l’Orient comme toutes les églises préromanes et romanes. Ainsi, la prière communautaire faisait face au soleil levant. 

On pénétrait autrefois dans l’église par la porte Ouest (située aujourd’hui sous les 2 cloches de bronzes) tandis qu’aujourd’hui l’entrée s’effectue  par la porte en plein cintre située au Sud.


L’église a subi des modifications au cours des siècles transformant considérablement l’édifice d’origine.  Mais la dernière travée ouest et sa porte appareillées en galets attestent de l’origine préromane de l’église.   Initialement charpentée, la nef unique a été voûtée en berceau durant le XIIème siècle, puis les chapelles latérales ont été ajoutées. La partie Est date quant à elle du XVIIème siècle.

Suite au démantèlement du cloître de Saint-Andrée en 1789, plusieurs de ses chapiteaux de marbre blanc datant du XIIème siècle vont trouver refuge dans différents édifices religieux des Pyrénées Orientales. Le bénitier de l’église de Saint-Jean-Lasseille a été ainsi taillé dans un de ces chapiteaux.

En 2005, d’importants travaux de rénovation ont permis de rendre son éclat à l’ensemble de l’édifice.

 

Liens utiles

Plan interactif

Mairie de Saint Jean Lasseille

30 avenue de la mairie
66300 Saint Jean Lasseille

04 68 21 72 05

Envoyez-nous un e-mail